Qui boit du vin bio en Europe ?

A la demande de l’interprofession des vins bio de Sud de France, l’institut IPSOS a réalisé un sondage sur le vin bio dans 4 pays européens (France, Grande-Bretagne, Allemagne et Suède). 34,9% des européens boivent du vin bio de temps en temps et les champions sont les suédois devant les français. Ces adeptes du vin bio sont jeunes et plutôt féminin, ce qui encourage les vignerons engagés dans le bio.

Le principal atout des vins bios est le respect de l’environnement pour 59,6% des interrogés alors que le principal inconvénient est le prix pour 61,1% des sondés. Mais les européens sont prêts à dépenser 1,20€ de plus pour une bouteille bio. ce qui est étonnant c’est que seulement 20% pensent que le goût du vin bio est meilleur …

Synthèse complète : http://www.lsa-conso.fr/qui-consomme-du-vin-bio-en-europe-etude,221187

 

L’Italie, premier producteur de vin du monde

Avec une production estimée à 48,9 millions d’hectolitres en 2015, l’Italie est redevenue 1er pays producteur de vin du monde malgré une production française en hausse.  En effet grâce aux pluies de fin d’été dans l’Ouest, la récolte française est à + 1,2% par rapport à l’an dernier, soit 47,6 millions d’hectolitres. Cela a été bénéfique aux vignobles du Bordelais et de Charente ainsi que le Val de Loire. Par contre, les vignobles de l’Est de la France ont vu une baisse de rendement de 16% mais en termes de qualité les crus français 2015 s’annoncent exceptionnels !
La production mondial de vin est estimée en 2015 à 275,7 millions d’hectolitres, soit en hausse de 2%.

la croissance des vins rosés n’est pas prêt de s’arrêter !

La consommation du rosé va-t-elle encore progresser dans les années à venir ? Ce thème d’actualité a attiré un large public de présidents et directeurs de coopératives et de vignerons indépendants lors de l’AG de l’ICV, ce jeudi 2 avril à Lattes (Hérault).

Pour François Millo, directeur du Conseil interprofessionnel des vins de Provence, la courbe ascendante de la consommation du rosé va perdurer. « Au départ, on a pensé que le rosé était une mode. Au bout de cinq ans, on a estimé que ça devenait une tendance. Aujourd’hui, on se dit que c’est un vrai phénomène et que ça va durer », a-t-il déclaré.

lire plus…

Les vins du Languedoc en pleine forme

Il se vend 61 bouteilles de vin du Languedoc Roussillon par seconde dans le monde. C’est l’un des chiffres impressionnants communiqués par Intersud, qui regroupe les professionnels du vin du Languedoc Roussillon, confirmant la place de numéro 1 de la région dans la production et l’exportation de vins en France. lire plus…

2014 : un millésime qui « redonne le moral » en vallée du Rhône

Le millésime 2014 des vins de la vallée du Rhône devrait être marqué par des volumes plus importants et une qualité elle aussi en hausse, a annoncé l’interprofession.

Après deux années caractérisées par des récoltes en recul, « les premières projections chiffrées permettent d’envisager 3 millions d’hectolitres pour la Vallée du Rhône, dont 1,9 million d’hectolitres pour les Côtes du Rhône régionaux et les Côtes du Rhône villages », indique InterRhône dans un communiqué. En 2013, 2,5 millions d’hectolitres étaient sortis des cuves. lire plus…

Le vin, un plaisir raisonnable !

Pour 58 % des Français interrogés, le vin contribue « à les rendre heureux, à se détendre et à être moins stressés !

Millésime 2014 : en Bourgogne, il a tout d’un grand !

Ce nouveau millésime s’annonce comme très bon et les volumes sont là, même s’ils ne combleront pas totalement le manque de stock. Après une nouvelle année météo surprenante, septembre, fidèle à sa réputation, a pleinement joué son rôle. Les raisins récoltés honorent déjà de belles promesses, avec de très jolis équilibres et des couleurs intenses. Les volumes définitifs seront connus début 2015. Néanmoins, les premières estimations marquent le retour à la normale pour beaucoup, malgré des disparités suivant les secteurs.

lire le CP du BIVB

Bienvenue en Terrasses du Larzac, nouvelle AOC du Languedoc

L’appellation « Terrasses du Larzac » a été officiellement reconnue par le Comité National de l’INAO du 26 juin. A partir du millésime 2014 qui vient de voir le jour, les 5 coopératives et 60 caves particulières de ce terroir peuvent désormais étiqueter leurs vins « AOC Terrasses du Larzac ». C’est la première appellation en rouge de la famille des anciens Coteaux du Languedoc à se voir accorder la reconnaissance en AOC spécifique.

 

France : le vin fait partie du patrimoine culturel

Le Journal officiel de la république française vient de publier la loi n° 2014-1170 du 13 octobre 2014 d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt. Cette loi complète le chapitre V du titre VI du livre VI du code rural et de la pêche maritime par un article L. 665-6 ainsi rédigé : « Art. L. 665-6. – Le vin, produit de la vigne, les terroirs viticoles ainsi que les cidres et poirés, les boissons spiritueuses et les bières issus des traditions locales font partie du patrimoine culturel, gastronomique et paysager protégé de la France. » lire plus…